Le psoriasis peut toucher n’importe quelle partie du corps, y compris de façon assez fréquente1 les mains et les ongles.
Dans ce cas, il peut être très gênant pour les tâches quotidiennes ainsi que pour certaines professions.
Le psoriasis peut toucher le dos des mains mais il est plus courant qu’il affecte la paume. Lorsque la paume des mains est touchée, la peau se fendille très facilement, ce qui facilite la pénétration de bactéries provoquant ainsi un enchainement d’inflammations et d’infections.

Traitements possibles et mesures préventives

Si vous êtes concerné(e), n’hésitez pas à en parler à votre médecin. Il pourra vous prescrire un traitement adapté et vous proposer des mesures de précaution simples.

Les mesures préventives peuvent inclure d’éviter les mouvements produisant des frottements répétés sur les mains, comme le fait de tricoter ou de faire la vaisselle. Votre médecin pourra aussi vous recommander de porter des gants qui protégeront votre peau contre la poussière, les produits chimiques ou les liquides. Si votre médecin vous recommande de porter des gants, il est important de les changer régulièrement et de ne pas les porter constamment : en effet, votre peau doit respirer pour cicatriser. Méfiez-vous de certains gants en caoutchouc qui peuvent provoquer des réactions car ils contiennent des produits chimiques irritants. Enfin, si les gants provoquent une irritation ou vous font transpirer, vous pouvez porter des gants en coton fin à l’intérieur.

Si vous souffrez de psoriasis des ongles, essayez de maintenir vos ongles le plus au sec possible. À chaque fois que vous vous lavez les mains, séchez le bout de vos doigts avec un mouchoir en papier pour absorber l’humidité qui pourrait pénétrer sous vos ongles. Il est préférable d’avoir des ongles courts : les ongles longs sont en effet plus vulnérables aux infections. Il est aussi préférable d’utiliser un coupe-ongles plutôt que des ciseaux. Enfin, évitez de vous limez les ongles et manucurez toujours vos ongles avec douceur, surtout lorsqu’il s’agit des cuticules.

N’oubliez pas que vous devez toujours discuter de votre psoriasis avec votre médecin : il saura vous prescrire un traitement adapté et vous aider à gérer votre maladie.